Fiche synthèse : Différents types de visa

Thématiques

Date de mise à jour

 

La catégorie de visa dépend principalement de la durée et du motif du séjour.

Les visas d’entrée peuvent être classés en deux grandes catégories :

  • Le visa de court séjour
  • Le visa de long séjour

 

Visa de court séjour

 

Le visa de court séjour autorise les ressortissants étrangers à entrer sur le territoire français et à y séjourner pour une période inférieure à 3 mois.

Le visa de court séjour de droit commun, communément appelé « visa uniforme pour le séjour » ou « visa Schengen type C » permet également à son bénéficiaire de circuler librement sur le territoire de l’ensemble des 26 États de l’Espace Schengen.

Il ne permet pas à son détenteur de s’installer à long terme sur le territoire français ou de faire venir sa famille. L’activité professionnelle est également restreinte aux cas énumérés ci-dessus.

Il peut être à entrée unique pour un court séjour ou à entrées multiples pour plusieurs courts séjours successifs. Lorsque le visa de court séjour autorise plusieurs entrées, il est qualifié de « visa de circulation »

 

Visa de long séjour

 

Le visa de long séjour permet aux ressortissants étrangers de séjourner en France pour une durée supérieure à 3 mois.

Le motif du séjour peut être privé (réunion familiale, retraite, etc.) ou professionnel (création d’une société, exercice d’une activité salariée, etc.).

Ce visa de long séjour permet à son titulaire d’obtenir un titre de séjour pour pouvoir résider sur le territoire français pour une période déterminée.

 

Cas du visa de long séjour valant titre de séjour (VLS-TS)

 

Le visa de long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) autorise quant à lui l’entrée en France mais également la résidence du demandeur, voire l’exercice d’une activité professionnelle, pour une période supérieure à 3 mois et inférieure à 12 mois, sans sollicitation d’un titre de séjour.

À l’issue de la première année de résidence, si le ressortissant étranger souhaite prolonger son séjour en France, il doit demander le titre de séjour correspondant à sa situation.