Mayotte

PIB régional

2,536 M$

Habitants

270 372

Superficie

374 km²

Capitale régionale

Mamoudzou

Les territoires français d'outre-mer

Il existe 12 territoires d’outre-mer : la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Terres australes et antarctiques françaises et les îles de Wallis-et-Futuna. Ensemble, ils regroupent près de 2,6 millions d’habitants. Grâce à ses territoires ultramarins, la France est le seul pays de l’UE présent sur trois océans différents. Ceux-ci contribuent à conforter le deuxième rang mondial de la France en termes de rayonnement maritime et participent de manière significative au déploiement des politiques maritimes et de « croissance bleue » du pays. Précurseurs « 100 % énergies renouvelables » de la transition énergétique et de la promotion des transports propres, ces territoires incarnent l’avenir de l’énergie.

Un carrefour pour le commerce maritime entre l'Europe et l'Océan indien

Située à l’entrée nord du canal du Mozambique et à 250 km de Madagascar, l’île de Mayotte est depuis des siècles un carrefour du commerce maritime entre l’Europe et l’océan Indien. Les atouts naturels et culturels de l’île offrent un fort potentiel. De même, la forte augmentation du nombre de passagers aériens et la mise en place d’un vol direct entre Paris et Mayotte, constituent des leviers de croissance.

 

Un hub et des infrastructures aux standards européens dans l’Océan indien

Avec une ZEE de 74 000 km2 et un port commercial bénéficiant de 150 millions d’euros d’investissements entre 2013 et 2028, les opportunités économiques sont multiples, d’où l’installation de grands groupes tels Sigma, Lafarge et Total.

Mayotte est ainsi la 1re région française en matière de créations d’entreprises en 2017 (+16,4 % par rapport à 2016).

Les infrastructures numériques correspondent aux standards européens avec un réseau haut et très haut débit couvrant le territoire et un data center TIER III entrant en service en 2021. Cette ouverture à l’international se confirme avec l’aéroport international de Pamandzi proposant 11 liaisons internationales (Paris, La Réunion, Nairobi, Dar El Salaam, Moroni, Tananarive).

 

Une offre de service de qualité dans le domaine de la santé

La région dispose d’un centre hospitalier, de 4 hôpitaux, de 13 centres de consultation et de plateaux techniques sophistiqués (IRM, scanner, blocs opératoires, laboratoires d’analyses médicales, érythraphérèse, caisson hyperbare, stérilisateur).

Ses équipements et son personnel (205 médecins dont 58 spécialistes médicaux) en font une destination privilégiée pour les évacuations sanitaires et un pôle gynécologie/obstétrique renommé. Plus de la moitié des accouchements de l’île sont assurés par le Centre Hospitalier de Mayotte (CHM).

 

Une destination touristique appréciée grâce à des paysages et à une biodiversité exceptionnels

La région a accueilli 56 000 touristes en 2018. Mayotte séduit grâce à ses 1100 km2 de lagons, ses 195 km de barrière récifale, ses 170 plages et ses 200 km de sentiers de randonnée. Le Parc naturel marin de Mayotte comprend 300 espèces de coraux, 2300 espèces marines et 25 espèces de mammifères marins. Très appréciée des touristes, l’île propose une biodiversité rare (baleines, dauphins, tortues, 35 espèces d’oiseaux) et un climat doux (26°C).

Membre du réseau « Iles Vanille », Mayotte dispose de 57 établissements d’hébergement marchands et projette de créer 6 hôtels côtiers, soit 500 nouvelles chambres d’ici 2024.