Je suis actuellement à l’étranger

Dans le cadre d’un voyage en provenance d’un pays de l’espace européen ou en dehors de celui-ci, les voyageurs souhaitant venir sur le territoire français doivent s’assurer de respecter :

  • Les conditions d’entrée sur le territoire français en se munissant le cas échéant de l’attestation pertinente justifiant leur déplacement selon leur pays de provenance ;
  • Les mesures de contrôle sanitaire : tests préalables et/ou à l’arrivée et déclaration sur l’honneur de l’ absence de symptômes, absence de statut de cas contact, respect d’une période d’isolement selon le pays de provenance ;
  • Les règles habituelles régissant le droit au séjour : présentation à la frontière d’un passeport en cours de validité accompagné des documents requis selon le projet de séjour (visa de long séjour, titre de séjour ..)

Retrouvez ci-dessous toutes les informations pertinentes selon votre lieu de destination ou de provenance.

Modalités de voyage vers la France depuis l’étranger 

 

Depuis le 9 juin 2021, les voyages entre les pays tiers et la France sont autorisés selon la situation sanitaire du pays de provenance et la vaccination des voyageurs. 

 

Les pays ont ainsi été classés par catégorie selon leur situation sanitaire et font l’objet de mesures différenciées. Les listes des pays sont susceptibles d’évoluer selon l’évolution de leur situation épidémique.

 

Liste des pays classés selon leur situation sanitaire

 

  • Pays « verts » : le virus du Covid-19 ne circule pas de manière active.

Cette liste inclut : l’espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse et Vatican ), l’Albanie, l’Australie, l’Arabie Saoudite, la Bosnie, le Canada, la Corée du Sud, les États-Unis, Hong-Kong, Israël, le Japon, le Kosovo, le Liban, la Macédoine du Nord, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Serbie, Singapour, Taïwan et le Vanuatu.

  • Pays « rouges » : le virus du Covid-19 circule activement et plusieurs variants préoccupants ont été recensés.

Cette liste inclut : l’Afghanistan, l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, l’Inde, l’Indonésie, les Maldives, le Mozambique,  la Namibie, le Népal, Oman, le Pakistan, le Paraguay, La République Démocratique du Congo, la Russie, les Seychelles, le Sri Lanka, le Suriname, la Tunisie, l’Uruguay et la Zambie.

  • Pays « orange » : le virus du Covid-19 circule de manière active mais de façon modérée sans l’apparition de variants préoccupants.

Cette liste inclut : Tous les pays tiers hors ceux de la liste de pays « verts » et « rouges ».

 

Pour plus d’informations sur la situation ainsi que les nouvelles modalités de voyage, n’hésitez à vous rendre sur le site du gouvernement et à regarder le Dossier de presse – La stratégie de réouverture des frontières.

Voyageurs en provenance d'un pays "vert"

Je suis vacciné(e)* Je ne suis pas vacciné(e)
Motif impérieux à justifier pour le voyage Non Non
Test exigé avant l'embarquement Non Test PCR ou antigénique négatif effectué moins de 72h avant le départ
Test à l'arrivée en France Non Non
Quarantaine à l'arrivée en France Non Non

*Les voyageurs vaccinés doivent prouver qu’ils ont reçu toutes les doses prescrites pour l’un des vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments afin de se rendre sur le territoire français.

 

Les vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments sont : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Les voyageurs vaccinés doivent apporter la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un de ces vaccins et de voyager au moins :
• 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
• 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
• 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).

 

Les voyageurs, vaccinés ou non, en provenance des pays « vert » doivent également se munir d’une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent aucun symptôme d’infection par le Covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage.

 

Les dérogations aux motifs impérieux et à la quarantaine accordées aux parents vaccinés s’appliquent également à leurs enfants mineurs accompagnants qu’ils soient vaccinés ou non. Les mineurs de 11 à 18 ans doivent néanmoins présenter un test négatif s’ils ne sont pas vaccinés.

Voyageurs en provenance d'un pays "rouge"

Je suis vacciné(e)* Je ne suis pas vacciné(e)
Motif impérieux à justifier pour le voyage Oui. Motif impérieux de la liste des pays "rouges" Oui. Motif impérieux de la liste des pays "rouges"
Test exigé avant l'embarquement Test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h avant le départ Test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h avant le départ
Test à l'arrivée en France Test antigénique systématique à l'arrivée en France Test antigénique systématique à l'arrivée en France
Quarantaine à l'arrivée en France Auto-isolement de 7 jours et test PCR à la fin de la période d'isolement Quarantaine obligatoire de 10 jours contrôlée par les autorités

*Les voyageurs vaccinés doivent prouver qu’ils ont reçu toutes les doses prescrites pour l’un des vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments afin de se rendre sur le territoire français.

 

Les vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments sont : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Les voyageurs vaccinés doivent apporter la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un de ces vaccins et de voyager au moins :
• 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
• 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
• 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).

 

L’attestation de voyage et de déplacement comprenant le motif impérieux à justifier est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport, par les passagers qui souhaitent voyager à destination de la France. Des documents justificatifs seront demandés (par exemple justificatifs de domicile, lettre de mission émanant de l’employeur, etc.). Elle sera aussi présentée aux autorités en charge du contrôle des frontières intérieures et extérieures.

 

Retrouvez la liste des motifs impérieux selon la liste de pays « rouge » sur le site du gouvernement et dans le Dossier de presse – La stratégie de réouverture des frontières.

 

Les voyageurs, vaccinés ou non, en provenance de ces pays devront également se munir de la déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent aucun symptôme d’infection au Covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage.

Voyageurs en provenance d'un pays "orange"

Je suis vacciné(e)* Je ne suis pas vacciné(e)
Motif impérieux à justifier pour le voyage Non Oui. Motif impérieux de la liste des pays "orange"
Test exigé avant l'embarquement Test PCR négatif de moins de 72h ou antigénique négatif de moins de 48h Test PCR négatif de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h
Test à l'arrivée en France Non Test antigénique aléatoire à l'arrivée en France
Quarantaine à l'arrivée en France Non Auto-isolement de 7 jours et test PCR à la fin de la période d'isolement

*Les voyageurs vaccinés doivent prouver qu’ils ont reçu toutes les doses prescrites pour l’un des vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments afin de se rendre sur le territoire français.

 

Les vaccins reconnus par l’agence européenne des médicaments sont : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Les voyageurs vaccinés doivent apporter la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites pour l’un de ces vaccins et de voyager au moins :
• 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
• 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
• 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).

 

L’attestation de voyage et de déplacement comprenant le motif impérieux à justifier est à présenter aux compagnies de transport, avant l’utilisation du titre de transport, par les passagers qui souhaitent voyager à destination de la France. Des documents justificatifs seront demandés (par exemple justificatifs de domicile, lettre de mission émanant de l’employeur, etc.). Elle sera aussi présentée aux autorités en charge du contrôle des frontières intérieures et extérieures.

 

Retrouvez la liste des motifs impérieux selon la liste de pays « orange » sur le site du gouvernement et dans le Dossier de presse – La stratégie de réouverture des frontières.

 

Les voyageurs, vaccinés ou non, en provenance de ces pays devront également se munir de la déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent aucun symptôme d’infection au Covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage.

 

Les dérogations aux motifs impérieux et à la quarantaine accordées aux parents vaccinés s’appliquent également à leurs enfants mineurs accompagnants qu’ils soient vaccinés ou non. Les mineurs de 11 à 18 ans doivent néanmoins présenter un test négatif s’ils ne sont pas vaccinés.

Avant tout départ vers la France, n’hésitez pas à vous informer sur les éventuelles modalités de voyage imposées par votre pays de provenance.

Actualités

COVID-19 : Entrée et séjour des talents étrangers en France

En savoir +

Actualités

Je suis actuellement en France

En savoir +