Brexit : ce qui va changer pour les citoyens britanniques

 

Le retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne est effectif depuis le 1er février 2020, date à laquelle s’ouvre une période « de transition », selon les conditions de l’Accord de retrait.

Cet accord a pour objectif de préparer la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne par la mise en place d’une période transitoire jusqu’au 31 décembre 2020. Pendant cette période, qui pourrait être étendue d’un ou deux ans, le droit de l’Union Européenne continue de s’appliquer au Royaume-Uni.

Cette période de transition a pour objectif d’organiser la relation future entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni, qui doit encore être négociée, tout en préservant les droits des citoyens britanniques et européens.

Jusqu’au 31 décembre 2020, les ressortissants britanniques et les membres de leur famille pourront venir sans formalité particulière en France.

A compter du 1er janvier 2021 et jusqu’au 30 septembre 2021, les ressortissants britanniques et les membres de leur famille pourront entrer en France s’ils sont munis d’un passeport en cours de validité et des documents justifiant qu’ils bénéficient de l’accord de retrait, s’ils ne sont pas encore en possession d’un titre de séjour ou d’un document de circulation.

S’ils ne bénéficient pas de l’accord de retrait, ils devront demander un visa de long séjour, un titre de séjour et une autorisation de travail le cas échéant pour entrer en France et y résider pour plus de 3 mois.

A compter du 1er octobre 2021,  tous les ressortissants britanniques et les membres de leur famille devront être munis d’un passeport en cours de validité et, s’ils résident en France  , d’un titre de séjour ou s’ils arrivent en France, d’un document de circulation pour entrer en France.

 

Pour plus d’informations sur le contenu de l’accord, n’hésitez pas à consulter la rubrique dédiée du site du Conseil de l’UE.

 

Attestation de déplacement et de voyage pour les déplacements du Royaume-Uni vers la France

 

La France a pris des mesures restrictives pour les déplacements en provenance du Royaume-Uni. Jusqu’au 21 janvier 2021 minimum, un dispositif limitant la reprise des flux entre le Royaume-Uni et la France est en vigueur. Seules certaines catégories de personnes sont autorisées à se déplacer vers la France ou à y transiter depuis le Royaume-Uni, munies d’une attestation de déplacement.

 

Toute personne partant du Royaume-Uni doit présenter à la compagnie de transport avant son embarquement :

  • Une déclaration sur l’honneur attestant qu’elle ne présente pas de symptôme d’infection au Covid-19 et qu’elle n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les 14 jours précédant son trajet.
  • Si elle est âgée de 11 ans et plus, et quelle que soit sa nationalité, le résultat d’un test PCR réalisé sur le territoire britannique moins de 72 heures avant l’embarquement ne concluant pas à une contamination par le Covid-19. Des tests antigéniques, dont la liste est publiée par le ministère des Solidarités et de la Santé, sont également autorisés.
  • Une attestation de déplacement et de voyage vers la France depuis le Royaume-Uni.
Téléchargez l’attestation de déplacement et de voyage vers la France depuis le Royaume-Uni sur le site du ministère de l’Intérieur

Vous êtes citoyen britannique et vous vous interrogez sur les conséquences du Brexit ? Laissez-vous guider !

Paroles d'experts

Brexit : je réside actuellement en France

Quelles seront les conséquences du Brexit sur votre résidence et votre activité en France ?

En savoir +

Paroles d'experts

Brexit : Je vais ou j’envisage de m’installer en France

Citoyen britannique, je vais ou j’envisage de travailler pour une entreprise établie en France.

En savoir +

Paroles d'experts

Brexit : je vis au Royaume-Uni et je voyage souvent en France

Vos déplacements professionnels sont-ils impactés par le Brexit ?

En savoir +

Paroles d'experts

Brexit : où se renseigner ?

Les gouvernements français et britannique ont mis en ligne des sites d’information générale sur les conséquences envisageables du Brexit.

En savoir +